HISTOIRE DE LA SOCIÉTÉ ENTRE 1947 ET 2010

Mots-clés du rapport annuel de la société

Histoire de la société : 1947–1960

1947

Création de la société anonyme Condor Films AG par Heinrich Fueter-Blanc.
Capital de 100 000 CHF, un bureau.
Premiers films de commande pour Swissair et Ebauches SA.
Simultanément, première production indépendante et autofinancée : le film de montagne Grat am Himmel (premières prises de vue avec une caméra normale à 4 000 mètres.

1947-Gruendungsurkunde Condor Films
1948

Production du long métrage Olympia St. Moritz 1948 sous forme de coproduction suisse et suédoise.

1949

Premier contrat important pour une télévision étrangère passé à une société de production suisse, par la BBC London et la NBC USA (Jeux olympiques d'hiver de Saint-Moritz).
Premières diffusions régulières de documentaires suisses en programme d'accompagnement dans les cinémas suisses, réalisation avec Pro Infirmis du film Und dein Bruder? Première production à l'étranger : le documentaire Venezianische Rhapsodie commandé par le gouvernement et la ville de Venise. Création du premier cinéma de foire permanent : la foire de Bâle, la muba.
Développement international : les documentaires et films culturels de Condor sont diffusés au cinéma en France, en Autriche, en Allemagne, en Yougoslavie, en Scandinavie, en Angleterre, aux États-Unis, en Hollande et en Belgique.

1949

Réalisation du premier spot publicitaire suisse en couleur (format normal). Commanditaire : Wander AG (Berne)
Le département Télévision de la British Broadcasting Corporation (BBC) fait de Condor Films AG son représentant exclusif pour la Suisse, en accord et pour le compte des Actualités françaises, Paris.

1950

Réalisation du premier reportage sur les performances et l'état de la télévision à Londres, Paris et Hambourg.
Création du cinéma de foire à l'OLMA, à Saint-Gall.

1951

Réalisation du premier film au succès international sur la protection des cours d'eau, Wasser in Gefahr.

1952

Production du premier film 16 mm en couleur et ton magnétique en Suisse et projection dans le cadre du programme régulier des cinémas (Mount Everest 1952). Un film sur les expéditions suisses dans l'Himalaya en coopération avec la fondation suisse de recherche alpine.

1952-Mount Everest

Réalisation du premier film industriel suisse visant à freiner l'augmentation des visites d'usines coûteuses et chronophages : Les Ateliers de Sécheron.

1954

Premières prises de vue en couleur d'une opération du cœur.

1955

Augmentation du capital à hauteur de 200 000 CHF et doublement du nombre d'employés.

1956

Début de la production d'une série de films médico-scientifiques (Documenta Geigy).
Fondation de Condor Films GmbH allemande à Munich (vendue en 1960).

1957

Augmentation du capital à hauteur de 300 000 CHF.
Reprise de la représentation exclusive des actualités télévisées de Visnews Ltd. (Londres).

Première série de spots publicitaires télévisés en Suisse visant le marché international (Eterna Matic).

1958

Première réalisation en Europe d'un film de 16 mm en couleur et parlant, au format Cinémascope (commanditaire : Knorr Nährmittel AG).

1959

Réalisation de 119 reportages télévisés pour des chaînes étrangères.

Histoire de la société: 1960-1970

1960-1962

Réalisation de 86 films en 35 et 16 mm.

Fondation de la Condor-Finanz AG.

1963

Réalisation de documentaires télévisés plus longs sur commande internationale : Im Spiegel Thomas Mann, sein Werk, seine Zeit ; Napoleon und Eugenie (série de quatre films) et autres pour la télévision bavaroise, la télévision autrichienne, la télévision de Brême, la télévision suisse. Le deuxième fils du fondateur de la Condor, Martin A. Fueter, rejoint la société.

1964

Première coproduction suisse d'un long métrage pour la télévision sur commande internationale, en coopération avec la télévision suisse : Der Gefangene der Botschaft avec Mathias Wiemann, Wolfgang Reichmann et Anne-Marie Blanc.

 

Conception et organisation technique du pavillon des PTT dans le cadre de la Rotorama (événement multivision), à l'occasion de l'EXPO 1964 (exposition nationale suisse), à Lausanne.

1965

United Artists reprend Schellen-Ursli  pour de nombreux pays.
Création du département Condor Commercials sous la direction de Martin A. Fueter.
Finalisation du film d'une heure Die Migros heute  (Cinémascope) et de Die Schweiz in einer verwandelten Welt.
Première diffusion de l'histoire d'Helanca Tanz der Fäden.
Le département médical et scientifique produit la série de films Documenta Geigy  pour le monde entier (commandée par J.R. Geigy AG).

1966

Rajeunissement de l'équipe dirigeante : l'aîné du fondateur, Peter-Christian Fueter, rejoint l'équipe. Il consolide le département de films industriels, films de relations publiques, documentaires, téléfilms et l'étend aux longs métrages et aux coproductions.
Des équipes de tournage dans 14 pays.
Coopérations internationales avec la célèbre société de production de films publicitaires James Garrett & Partners (Londres).
9 distributeurs de films allemands ont des films de Condor en supplément de programme.

1967

Vingtième anniversaire de la société

Première diffusion et succès international immédiat du film Lieben Sie Schnee?
Début de la coproduction Kuckucksjahre , un film de George Moorse, avec Franziska Oehme, Rolf Zacher, Dunja Rajter et Hubert von Meyerinck.
Lancement de la coproduction anglo-suisse Flurina.
Première diffusion couronnée de succès du film de recrutement de futurs pilotes Follow me  (commandé par Swissair/Schweizerische Luftverkehrsschule).

1967-Follow Me
1968

Commandes de Universal (USA) avec la série Kinder der Welt  : Barbara – Ein Mädchen aus Warschau , Thomas – Ein Knabe aus Wien  und Jürgen – ein Knabe aus Berlin  ainsi que des films artistiques Le Corbusier  et Picasso – Krieg, Frieden und Liebe.
Rachat de la représentation suisse de FOX Tönende Wochenschau.
Reprise du film à succès Lieben Sie Schnee?  par Universal pour les marchés américains et canadiens.
Première diffusion du film en mémoire de Holder, Bild der Landschaft, commandé par la fondation Pro Helvetia.
Recommandation du film Gastland Schweiz  par la commission de classification des films des Länder de la République fédérale d'Allemagne et distinction dans le cadre du Festival international du film touristique de Milan.
Lancement à grande échelle de copies et versions couleurs en 8 mm et Super 8 (entre autres sous forme de cassettes) pour une diffusion au niveau mondial de films d'information médicale, scientifique et technique.

1969

Grand succès des films d'information Abfall – Schattenseite des Überflusses  et Nur so weiter  aux États-Unis, au Canada, en Allemagne, en Scandinavie, en Hollande, en Italie, en Inde et à Ceylan. Les deux films ont reçu sept récompenses internationales au cours de la première année.
Commande du conseil d'État du canton de Zurich pour la production du film Allerfeyerlichste Glorificatio eines Hochwohllöblichen Standes Zürich  pour les 100 ans de la constitution du canton de Zurich.
Le téléfilm Imitationen, avec la musique des Beatles en bande originale, est diffusé par la télévision suisse et trois chaînes de télévision allemandes.
Le long métrage international 12 + 1, réalisé par Niklaus Gessner, collaborateur de longue date de Condor, avec Vittorio Gassman, Sharon Tate, Orson Welles, Mylène Demongeot et Terry Thomas, avec Condor Films en tant que producteur associé, rencontre un grand succès dès son lancement en Italie.
Première diffusion du film Atomenergie für die Schweiz  (construction de la centrale nucléaire de Beznau par la Nordostschweizerische Kraftwerke AG) dans le cadre de la NUCLEX à Bâle et diffusion à la télévision suisse.
Grand succès du nouveau film de l'Engadine, Summer-Hits , présenté en mars à Saint-Moritz, en présence de l'impératrice Farah Diba.
Le nouveau film de Swissair, This is your Captain Speaking , avec Paul Hubschmid et Liselotte Pulver, est diffusé dans les cinémas suisses. Le film est diffusé pendant 46 semaines à Zurich en tant que programme d'accompagnement.

Histoire de la société: 1970-1980

1970

Le film d'art de 50 min Le Corbusier , commandé par Universal Education and Visual Arts (États-Unis), a remporté un grand succès lors de sa première dans le cadre des semaines de fête de juin à Zurich.

Le long métrage Black out  de Jean-Louis Roy, coproduit avec la Télévision Suisse Romande, Pandora-Films (Genève) et le Groupe des 5 (Genève), avec Lucie Avenay, Marcel Merminod, Marcel Imhoff et Georges Wod, a été choisi par le Département fédéral de l'Intérieur comme contribution officielle au Festival du film de Berlin.

1971

Deux importants téléfilms grand public, Die William Tell-Story  de Dieter Finnern, avec Zarli Carigiet, et Das sexte Programme  de Louis Jent, avec Walter Giller, Andrea Rau, Nadja Tiller et Walter Roderer, connaissent un grand succès lors de leur première diffusion à la télévision suisse et sur la deuxième chaîne de télévision allemande.
Les festivités organisées par la France en l'honneur des 90 ans de Pablo Picasso s'ouvrent à Paris avec le film Picasso : War, Peace and Love , commandé par Universal Education and Visual Arts (États-Unis), sous le haut patronage du Ministre des Affaires Culturelles, Jacques Duhamel. Le film est diffusé lors de l'anniversaire de Picasso, en France par l'ORTF et aux États-Unis par près de 40 universités ; une première impressionnante.
Reprise de la représentation d'AVA, Audiovisuelle Agentur GmbH (Berlin), pour la suisse et le Liechtenstein. Le stand de Condor, partagé avec AVA, à la foire Berliner Funkmesse attire l'attention, non seulement parce qu'il est unique en son genre, mais aussi parce qu'il offre des informations concrètes et précises sur tous les supports de diffusion audiovisuelle existants. Invitation à présenter le stand à l'Interpublica à Munich.

1971-Realisator Lucien Clergue und Pablo Picasso
1972

Vingt-cinquième anniversaire de la société

Les fils du fondateur, Martin A. et Peter-Christian, reprennent la direction de la société.
Depuis ses début, Condor Films a produit 700 films et plus de 450 documentaires pour le cinéma et la télévision.
Peter-Christian Fueter devient membre du conseil d'administration de l'association suisse des producteurs de cinéma.
Heinrich Fueter-Blanc devient le directeur européen de l'IQ, International Quorum of Motion Pictures Producers

1973

Rachat du studio de films et de télévision Bellerive (Zurich) des mains de la télévision alémanique.
Réorganisation technique intégrale et réaménagement complet des locaux. Structure interne composée de trois départements : spots publicitaires pour la télévision et le cinéma, animation et opération des studios d'enregistrement et salles de montage.

35mm Tricktisch im Studio Bellerive

Le film sur la protection de l'environnement, Luft zum Leben , connaît une première diffusion télévisée remarquée au niveau mondial.
Rachat de Nicofilm SA (Genève). Production de 84 spots publicitaires pour la télévision et le cinéma, généralement en trois langues.
Peter-Christian Fueter est nommé membre de la commission fédérale du cinéma par le conseil fédéral.
Martin A. Fueter devient membre du conseil d'administration du Zürcher Werbeclub.
Heinrich Fueter-Blanc devient membre honorifique de l'association suisse des producteurs de cinéma.

1974

Succès exceptionnel du film grand public Relax, Relax  avec Mummenschanz (commandé par la télévision suisse), à l'occasion du Festival de la Rose d'or de Montreux.
Dans le cadre du grand projet Adaptation Schweizerischer Epischer Literatur für den Bildschirm (adaptation de la littérature romanesque suisse à l'écran), sept projets sur une centaine ont été choisis pour être réalisés, dont deux de Condor Films : Violanta de Daniel Schmid, d'après Die Richterin  de C. F. Meyers, et Riedland de Wilfried Bolliger d'après Kurt Guggenheim.
Actualités et reportages télévisés pour Internationale Fernseh-Zentrale Visnews (Londres), Fox Movietone (Paris) et American Broadcasting Corporation ABC-News (New York).

 

1975

Mise en place d'une représentation en Iran, expansion et concentration sur les pays d'Amérique du Sud.

1976

Finalisation du film Pastorale Schweiz  et du long métrage Riedland  de Wilfried Bolliger avec Robert Freitag, Anne-Marie Blanc, Fritz Lichtenhahn, Walo Lüönd et Erwin Kohlund.

1977

Trentième anniversaire de Condor
avec des diffusions de quatre heures dans quatre cinémas à Zurich.
Commande à long terme pour les productions externes de l'émission de première partie de soirée Karussell de la Radio Télévision Suisse.
Finalisation des longs métrages Tauwetter  de Markus Imhoof avec Gila von Weitershausen, Arthur Brauss, Nils Arestrup et Roger Jendly ; et Violanta  de Daniel Schmid avec Maria Schneider, Lucia Bosé, Lou Castel, Ingrid Caven, François Simon et Gérard Depardieu.
Peter-Christian Fueter devient représentant de la Suisse auprès de la Fédération internationale des associations de producteurs de films (FIAPF).

 

1978

Finalisation du film Der Landvogt von Greifensee  de Wilfried Bolliger, d'après une nouvelle de Gottfried Keller, avec Christian Quadflieg, Christian Kohlund, Alida Valli, Adelheid Arndt, Brigitta Furgler, Pauline Larrieu et Laura Trotter. Deux récompenses pour Violanta  et Peter Paul Rubens  par la Confédération suisse.

 

1979

Décès du fondateur de la société, Heinrich Fueter-Blanc.

Histoire de la société: 1980-1990

1980

1980 Anne-Marie Fueter-Blanc, Martin Fueter en tant que président et Peter-Christian Fueter rejoignent le nouveau conseil d'administration.
Bewegung – Bewegung ist Leben  dans le cadre de la Medikinale International à Marburg.

1981

Coopération avec le groupe InterTel pour des productions vidéo internationales. Rachat de Rincovision, filiale de Ringier (Zofingen).
Productions ou coproductions pour SF DRS : Martin Disteli, documentaire de 50 min, Arenenberg, téléfilm de 50 min d'Ettore Cella, 3 Stühle, jeu télévisé en six parties avec Emil.
Documentaires a de plus réalisé des projets pour Gebr. Bühler AG, Schweizerisches Rotes Kreuz, Schweizerisches Komitee für Unicef, Maschinenfabrik Rieter AG, Schweizerische Rheumaliga, Sandoz AG et Lonza AG notamment, ainsi que des réalisations audiovisuelles pour Thyssen AG, VESKA, Kur- und Verkehrsverein Lenzerheide-Valbella, Mövenpick AG, Wild Heerbrugg AG et Zahnärztliches Institut der Universität Zürich notamment.

1982

Changement du nom de l'entreprise en Condor Productions et nouvelle structure en trois départements : Condor Commercials (directeur : Martin A. Fueter), Condor Audiovisuals (directeur : Werner P. Eheim), qui produit des diaporamas, des vidéodisques et des vidéos pour les secteurs industriel, touristique et économique, et Condor Features (directeur : Peter-Christian Fueter), qui produit des longs métrages, des téléfilms et des séries télévisées.
Première production vidéo 1 pouce en Suisse : le jeu télévisé de 90 min Herr Herr  de Markus Kutter et Nicolas Gessner sur le financier acrobate Werner K. Rey.
Nymphenburg, jeu télévisé pour le Bayerischer Rundfunk.
Ludwigsburg, jeu télévisé pour le Bayerischer Rundfunk.
Parsifal, enregistrement d'une représentation au Grand théâtre de Genève.
Le Brassus, enregistrement du championnat du monde de ski nordique au Brassus.


Autres productions pour SF DRS :
Gschichte wo s'Läbe schriibt, série télévisée de première partie de soirée en 13 épisodes.
Besuch im Zoo, série télévisée, 1re saison, 13 x 26 min.
Inserate-Raten, quiz télévisé en 13 parties.
Unglaublich, aber wahr, 1re saison, série télévisée de première partie de soirée, 13 x 26 min.
Opus 10, enregistrement du programme de César Keiser et Margrit Läubli.
Films commerciaux pour Schweizerische Bankgesellschaft, Standard Telefon & Radio AG, Omega Electronic Equipment, Alpha Metalcraft Corporation, Hoechst AG et Bernische Kraftwerke AG notamment.
Réalisations dans le domaine audiovisuel pour la direction de l'éducation du canton de Zurich, la direction de la poste Zurich, Kur- und Verkehrsverein Lenzerheide-Valbella (Suisse). Nationalbank, Stahlton AG, Zweifel Pomy Chips, Georg Fischer AG, Thyssen AG, Ebnöther AG, Zahnärztliches Institut der Universität Zürich et autres.

1983

Valentine – Ein Maler vor Liebe und Tod, un film sur la vie et l'œuvre de Ferdinand Hodler, remporte le premier prix au Festival du film d'art de Paris. Diffusion sur les trois chaînes suisses, en Allemagne et en Autriche.
Bayreuth – Die königlichen Geschwister, jeu télévisé pour le Bayerischer Rundfunk.
Kasperli  enregistrement de quatre spectacles de guignol pour Ex Libris Verlag AG.
Autres productions pour SF DRS :
Huldrych Zwingli, Reformator de Wilfried Bolliger, avec Wolfram Berger, Jodoc Seidel, Ingold Wildenauer et Rudolf Bissegger.
Kleinjogg – der philosophische Bauer de Wilfried Bolliger, avec Franziskus Abgottspon, Jürgen Cziesla et Babett Arens.
Peppino, série télévisée pour enfants, huit épisodes, de Mario Cortesi.
Besuch beim Tierarzt, série de première partie de soirée en 20 épisodes.
Besuch im Zoo, 2e saison, épisodes 14 à 26.
Zacharias Zack, série de dessins animés pour la SRG et autres.
Weisch no..., série de première partie de soirée en 13 épisodes.
Réalisations du département Documentaires pour Alpha Metalcraft Corporation, Pro Helvetia/Fernsehen DRS, Verkehrsverein Zürich, Generaldirektion PTT, Feintool AG et Internationaler Argus der Presse notamment.
Réalisations du département Audiovisuel pour Huber + Suhner AG, Sprecher + Schuh AG, Stiftung Kinderdorf Pestalozzi, Tages-Anzeiger AG, Lurgi Gesellschaften, AG für das Werbefernsehen/Symedia AG, Suissimage Sandoz AG, Sibir Kühlapparate, VESKA, Zweifel Pomy Chips, Thyssen AG et Zintzmeyer & Lux AG notamment.

1984

Leader dans le domaine des productions de commande.
Entreprise générale d'audiovisuel la plus complète de Suisse.
Samedi, Samedi, long métrage de Bay Okan coproduit avec Helios Film, Frisbee Production et Les Films Cosok, avec Francis Huster, Carole Laure, Michel Blanc et Jean-Luc Bideau. Productions pour SF DRS :
Peppino, version long métrage, 120 min.
Kleine Welt auf Rädern, 13 x 26 min.
Unglaublich, aber wahr, 2e saison, épisodes 14 à 26.
Meeting, épisode pilote pour une série de première partie de soirée de 13 épisodes.
Travaux du département Documentaires pour Verkehrsverein Zürich, Albert Roussel Pharma GmbH et Feintool AG (Suisse) entre autres. Spengler-meister- und Installateurverband, Bundesamt für Zivilschutz, Zürcher Ziegeleien, Internationaler Argus der Presse.
Réalisations du département Audiovisuel pour Vetropack AG, Hero, Sinco Cola, Sandoz AG, Kabelwerke Brugg AG, Forbo-Giubiasco AG, Thyssen AG, Schweizerische Elektrizitätswirtschaft, Bundesamt für Raumplanung et Ebnöther AG notamment.
Martin A. Fueter devient membre du conseil d'administration du ADC, Art Directors' Club, Suisse (il le restera jusqu'en 2001).

1985

Finalisation de :
Konzert für Alice de Thomas Koerfer, pour ZDF, SRG et ORF avec Towje Kleiner, Beate Jensen et Anne-Marie Blanc.
Videopoly de W. Deuber/P. Stierlin pour NDR et SRG avec Hans Korte, Elisabeth Volkmann et Edi Piccin.
Tal der Pappeln, série de 26 x 52 min avec Rosanna Brazzi, Nicole Courcel. Coproduit avec Télé Hachette (Paris) et Videostaff (Milan).
Besuch beim Tierarzt, série de première partie de soirée en 36 épisodes.
Helden, court métrage.
Liechtenstein – A princely Heritage, émission spéciale d'une heure pour la télévision régionale zurichoise.
Réalisations du département Documentaires pour Hoechst AG, Albert Roussel Pharma GmbH, FERAG, Schweizerische Verkehrszentrale, VESKA, Jacobs-Suchard, Sika AG, Ciba-Geigy et Versicherungs-Information notamment.
Réalisations du département Audiovisuel pour ASM, COOP, Lonza, National Geographic Society USA, Hero, Lüchinger AG, Lurgi Unlimited, Schweizerische Kreditanstalt, Sandoz AG, Sprecher + Schuh AG, STR et Zweifel Pomy Chips notamment.

1986

Production d'une série télévisée de 13 épisodes, Lornac ist überall, commandée par WIR, FR 3 et DRS, avec Maria Schneider, Pierre Mondy et Ivan Desny.
Der Wirbelwind, jeu télévisé pour enfants de Hans Peter Scheier pour SF DRS et FWU.
Toutes les productions externes pour Karussell, une émission de première partie de soirée de SF DRS.
Le Baiser perché de P. Lambert coproduit avec Tracol
Films (Paris).
Réalisations du département Documentaires pour AGFA, AHV, Berner Zeitung et Verband Schweiz notamment. Papier- und Papierstoff-Fabrikanten, Pro Juventute,
SBB Generalsekretariat, Dachdecker-Verband, Bundesamt für Zivilschutz, Hapimag AG et Ciba-Geigy AG.
Réalisations du département Audiovisuel pour Merkur AG, Generaldirektion PTT, SUVA, Tages-Anzeiger, Sandoz AG, Hero, Stiftung Kinderdorf Pestalozzi, HEAD, COOP, Schweizerischer Bankverein et Schweizerische Kreditanstalt notamment.
Martin Fueter est élu au conseil d'administration de l'Association suisse des producteurs (qui deviendra plus tard la Swiss Film Producers' Association) et en fera partie pendant 20 ans, jusqu'en 2006.

1987

Quarantième anniversaire

avec une revue de l'année à travers la Suisse dans le train ciné de la CFF. Une revue en 10 parties au podium du film, avec une discours d'introduction de Martin Schlappner.
Augmentation du capital à 1 000 000 CHF.
Tote reisen nicht, un épisode pilote suisse de la série policière Eurocops financée par six chaînes européennes (Antenne 2, Channel 4, ORF, ZDR, RAI, SRG), avec Wolfram Berger, Alexander Radszun et Walo Lüönd.
Alice in Wonderland, long métrage et série télévisée en six épisodes de Jan Svankmayer avec Kristyna Kohoutovà.
Der Sammler, ein Künstler, symphonie en images, un film de 24 min sur les collections d'art Oskar Reinhart, Winterthur.
Helsinki-Napoli – All night long, un long métrage de Mika Kaurismäki coproduit avec Ville Alfa (Helsinki), Salinas Films (Allemagne), Christa Saredi (Zürich) et Felix Film (Milan), avec Kari Väänänen, Roberta Manfredi, Nino Manfredi et Eddie Constantine.
Vente du documentaire télévisé Christmas on Christmas Island  de Beat Hirt dans 12 pays.
« Guglielmo Tell », un opéra de Rossini, mise en scène de Daniel Schmid. Enregistrement de la représentation à l'opéra de Zurich.
Émission en direct Una Mattina  pour RAI, sur des enfants italiens habitant en Suisse.
Retransmission en direct au Japon de l'émission de Noël de NHS Tokyo depuis Zermatt.
Ouverture de bureaux à Los Angeles (États-Unis).
Réalisations du département Audiovisuel pour Sandoz AG, STR, ETH Zürich, Preiswerk, Orthopädische Universitätsklinik Balgrist, Toyota, HEAD, Schweizerische Kreditanstalt, STR Standard Telefon und Radio AG, Hapimag, Omega, Ciba-Geigy, Schweizerische Bankgesellschaft, Partnerschaftsfonds der Schweizerischen Maschinen- und Metallindustrie, V.A.T.I. Verband der Arbeitgeber der Textilindustrie, Sibir AG, Überseebank AG, Lonza AG et COOP notamment.

1988

Ländle, film commandé par le Liechtenstein.
A Holiday Affair, (Marcus Welby, M.D.), téléfilm pour NBC (États-Unis)
avec Robert Young.
Première production en anglais Quicker than the Eye, de Nicolas Gessner avec Ben Gazzara, Mary Crosby, Ivan Desny et Wolfram Berger.
Klassezämekunft, un long métrage de Peter Stierlin et Walter Deuber en coopération avec Ringier, SRG, SWF, ORF und Basler Versicherungen, avec de nombreuses vedettes suisses telles qu'Anne-Marie Blanc, Ruedi Walter, Hannes Schmidhauser, Inigo Gallo, Stefanie Glaser et Ursula Andress.

1988-Klassezaemekunft mit Ursula Andress, Ruedi Walter und Anne-Marie Blanc

Honig der Nacht, deuxième épisode d'Eurocops avec Wolfram Berger, Alexander Radszun, Walo Lüönd, Buddy Elias, Claudia Demarmels et Inigo Gallo. Falken auf Eis, troisième épisode d'Eurocops avec Wolfram Berger, Alexander Radszun, Walo Lüönd, Hans Heinz Moser, Franz Matter et Tamara Rohloff.
Lucifer, série télévisée en sept épisodes de Mario Cortesi commandée par DRS, ZDF, ORF et FR3.
Beatocello, série télévisée en dix épisodes commandée par DRS.
Réalisations du département Audiovisuel pour STR, Tages-Anzeiger, SBB, Bundesamt für Zivilschutz, Tecan AG, Hapimap AG, Portland Cement-Werke AG, Generaldirektion PTT, Candidature de Lausanne Jeux olympiques d'hiver 1994, Schweizerische Kreditanstalt, Varian AG, Ciba-Geigy, Huber + Suhner AG, Überseebank AG, Sandoz AG, Bundesamt für Umweltschutz, 3M et Schweizerischer Spengler- und Installateur-Verband entre autres.

1989

Version européenne de Tennessee Nights de Nicolas Gessner, avec Julian Sands, Stacey Dash, Rod Steiger et Ned Beatty.
Gerechtigkeit für Eva, quatrième épisode d'Eurocops avec Alexander Radszun, Stefan Gubser, Benedict Freitag, Sunnyi Melles et Hans Leutenegger.
Taxi ins Jenseits, cinquième épisode d'Eurocops avec Alexander Radszun, Stefan Gubser, Hans Heinz Moser, Laszlo I. Kish et Jodoc Seidel.
Jost Bürgi, première partie d'un projet en trois volets de 28 min chacun de Michael Havas, commandé par Hessischer Rundfunk, DRS, Telexport Bratislava et Energy Source (Nouvelle-Zélande).
Réalisations du département Audiovisuel pour Maschinenfabrik Rieter AG,
Sandoz AG, AHV-Informationsstelle, Präsidialabteilung der Stadt Zürich, BUWAL, 700 Jahre Eidgenossenschaft, Swissair, IBM (Suisse) AG et Verband Schweizerischer Wellpappenfabrikanten notamment.

Histoire de la société: 1990-2000

1990

Rudolf Hackl rejoint la société comme directeur de Condor Corporate (anciennement Condor Audiovisuals).
Reise der Hoffnung de Xavier Koller, avec Necmettin Cobanoglu, Nur Surer, Emin Sivas, Jaman Okay, Mathias Gnädinger et Dietmar Schönherr, remporte un Léopard de bronze au Festival international du film de Locarno.
Restructuration de l'entreprise. Arrêt des activités aux États-Unis.
Le département Corporate lance un nouveau produit. Corporate Vision  (identité d'entreprise audiovisuelle).
Die Ratte, sixième épisode d'Eurocops avec Alexander Radszun, Stefan Gubser, Hans Heinz Moser et Laszlo I. Kish.
Desperados, septième épisode d'Eurocops avec Alexander Radszun, Stefan Gubser, Hans Heinz Moser, Wolfram Berger et Hans Leutenegger.
Jost Bürgi, 2e partie.
Réalisations du département Corporate pour Benteli Verlag, Ciba-Geigy, Jacobs Suchard, Bundesamt für Zivilschutz, Partnerschaftsfonds der Schweizer Maschinenindustrie et Microsoft notamment.

1991

Augmentation du capital à 3 000 000 CHF.
Participation majoritaire de TA-Media AG.
Mise en place de Condor World Sales sous la direction de Rüdiger Findeisen.
Deux fois le prix Aurora pour le meilleur spot télévisé du mois (Voegele Train et Lindt).
Version américaine de Tennessee Nights (Blackwater).
Tatsachen, commandé par la Société suisse d'utilité publique.
Bildersturm, huitième épisode d'Eurocops avec Alexander Radszun, Stefan Gubser, Jürgen Cziesla, Kamil Krejci et Mathias Gnaedinger.
Bis dass der Tod Euch scheidet, neuvième épisode d'Eurocops avec Alexander Radszun, Stefan Gubser, Jürgen Cziesla, Barbara Rudnik et Fritz Lichtenhahn.
Jost Bürgi, 3e partie.
Alpeninternat, série de première partie de soirée, première saison, 12 x 26 min avec Anne-Marie Blanc, Siegfried Kernen et Jodoc Seidel, commandée par DRS, ZDF et Antenne 2.
Peter-Christian Fueter et Yves Yersin dirigent le pôle Film et AV de la fête des 700 ans de la Confédération helvétique.
Le 20 mai, Reise der Hoffnung reçoit l'Oscar du meilleur film étranger.

1991-Oscar fuer Reise der Hoffnung

Réalisations du département Corporate pour ABB, Ciba-Geigy, Sulzer Energieconsulting, AHV-Informationsstelle, Maag Getriebe AG,
AMI Klinik Zürich, ETH Zürich, Hertel AG, Merck, Sharp & Dohme, Präsidialabteilung der Stadt Zürich, Cellulose Attisholz AG, Swissair, Hoechst AG, Lonza AG et Kabelwerke Brugg notamment.

1992

La société change de nom et devient Condor Films AG. Condor a marqué une étape importante avec le début de la production de Der grüne Heinrich  d'après Gottfried Keller. Il s'agit de la plus grande production de long métrage jamais réalisée en Suisse. Restructuration de la société en trois départements : Commercials, Corporate et Movies & Series. Expansion du département Corporate avec des clients dans les pays voisins. La Signora in verde, téléfilm pour RTSI. Silerkiesel, dixième épisode d'Eurocops avec Alexander Radszun, Stefan Gubser, Siegfried Meisner et Jodoc Seidel. Rausch der Freiheit, onzième épisode d'Eurocops avec Alexander Radszun, Stefan Gubser, Siegfried Meisner, Meret Becker et Kamil Krejcl. Alpeninternat, 2e saison, épisodes 13 à 24. Réalisations du département Corporate pour Swissair, Schweizerische Bankgesellschaft, ETH Zürich, Migros, Asco, Kuoni AG et Zürcher Kantonalbank notamment.

1993

Corporate produit le BMW-Museumsfilm présenté à quatre millions de visiteurs chaque année au musée BMW.
Vingtième anniversaire du studio Bellerive.
Production du Superpreis  Denner au studio Bellerive.
Show spécial dans le cadre de la Muba, MovieWorld.
Organisation de la rencontre annuelle de l'International Quorum of Film and Video Producers (IQ) (Réseau international de producteurs du monde entier).
Finalisation de Der grüne Heinrich, un long métrage de Thomas Koerfer pour SF DRS, ZDF, ORF, coproduit avec Toro Film GmbH (Berlin) et Osby Films (Paris).
Gourmet-Treff 93/94, magazine télévisé de 22 x 15 min und 2 x 30 min pour SF DRS.
Drei Mädchen, douzième épisode d'Eurocops avec Alexander Radszun, Stefan Gubser, Siegfried Meisner, Oliver Tobias et Tilo Nest.
Die Falle, treizième épisode d'Eurocops avec Alexander Radszun, Stefan Gubser et Wolfram Berger.
Le Bâtard, téléfilm coproduit avec TF1, Banco Production et RCS Produzione.
Réalisations du département Corporate pour 3M East, Anderson Clayton, Adolf Würth GmbH, ABB Hochspannungs AG, Unilever, Winterthur Versicherungen, Schweizerischer Bankverein, Wasserversorgung der Stadt Zürich, Flughafen Basel-Mulhouse et Comité International de la Croix-Rouge notamment.

1994

La coopération avec SF DRS subit de graves pertes. Cela oblige le département Movies & Series à s'établir sur le marché international (avec succès). Production de 5 Stunden Angst – Kidnapping im Kindergarten  pour RTL, avec Hannes Jaennicke, Anica Dobra, Arthur Brauss et Karin Baal.
Coopération avec G.L.A.S.S., un des leaders sur le marché suisse des spots télévisés.
Le département Corporate collabore avec ECLAT et EduMedia AG.
Peter Reichenbach est nommé directeur artistique du Festival de musique de cinéma CINEMUSIC à Gstaad. Peter-Christian Fueter est nommé président de l'IQ International Quorum of Film and Video Producers.
Tobias, 1re et 2e saison 20 x 25 min, avec Anne-Marie Blanc, Renée Ander-Huber, Birgit Steinegger, Gwendolyn Rich et Thomas Peter, pour SF DRS.
Heilende Wasser, série de documentaires télévisés, 10 x 15 min pour SF DRS.
Kristian Widmer rejoint la société.
Réalisations du département Corporate pour Schweizerische Bankgesellschaft, Schweizerischer Bankverein, BMW, Swissair, Securitas, International Labour Office, Technorama, Nissan Motor (Suisse) AG, Bundesamt für Zivilschutz, Zschokke Management, Stadt-marketing Winterthur, Zintzmeyer & Lux, Eidgenössisches Personalamt notamment.

1995

Coopération renforcée avec des chaînes de télévision allemandes privées telles que SAT.1 et RTL.
Création de Condor Films (Deutschland) GmbH à Hambourg.
Événement pour le lancement de Swatch-Mobil.
Doublage suisse du succès mondial Ein Schweinchen namens Babe au studio Bellerive.
In uns die Hölle, téléfilm, 96 min pour SAT.1 avec Katja Flint, Max Tidof, Karl-Heinz Hackl et Claude-Oliver Rudolph.
Gsund und Guet, magazine télévisé de 12 x 15 min et 10 x 10 min pour SF DRS.

Travaux du département Corporate pour entre autres Georg Fischer AG, Brugg Telecom, USM, TA-Media, Danzas, Swissair, F. Hoffmann-La Roche, Adam Opel AG, Mettler-Toledo AG.

1996

The Dybbuk of the Holy Apple Field, projet de long métrage de Yossi Somer avec Ayelet Z'urer, Yehezkel Lazarov et Moshe Ivgy.
Préparatifs pour la sitcom Boxershorts, 20 épisodes, pour RTSI et pour un long métrage pour RTL.
Die verlorene Tochter, une minisérie télévisée internationale pour SAT.1 avec Richard Chamberlain dans le rôle principal ainsi que Helmut Griem, Susanna Simon, Christoph M. Ohrt, Suzanne von Borsody, coproduit avec MindsEye Pictures (Canada).
Corporate lance un nouveau produit : Une communication financière positivement accueillie sur le marché. Réalisations du département Corporate pour Schweizerischer Musikrat, Bundesamt für Verkehr, Adam Opel AG, Opernhaus Zürich, Zürich Versicherungs-Gruppe, Deutsche Telekom et SBC Warburg.

1997

Cinquantième anniversaire,
marqué par diverses festivités dans trois régions du pays, par des distinctions et par une forte couverture médiatique. Attribution d'un Léopard d'honneur au Festival international du film de Locarno, éloge de la conseillère fédérale Ruth Dreifuss, événement en trois parties à Zurich avec une distinction du président de la ville Joseph Estermann et une rétrospective Condor par la Cinémathèque suisse.
Cessation de la participation à Gepard Businessfilms GmbH et fin de la joint venture avec la société de production G.L.A.S.S. après trois années de succès.
Production de Die Babysitterin, un téléfilm pour RTL. La sitcom Boxershorts est en finale du Festival de la Rose d'or.
Le département Corporate atteint d'excellents résultats avec sa communication financière. Il réalise des émissions de télévision pour de grandes entreprises telles que Siemens, Swiss Life, Rentenanstalt et Reuters Financial. Des formats de télévision d'entreprise (réservée aux collaborateurs) sont créés pour le Zurich Financial Group : des programmes Pulse, une vidéo The Zurich Conference et la vidéo d'image, That Zurich Way. Projets de télévision d'entreprise pour le groupe SAIR.
Condor Commercials confirme sa position de leader et réalise plus de 100 spots. Les plus grandes agences de publicité suisses comptent parmi leurs clients. Le producteur à succès Hans-Ulrich Jordi rejoint l'équipe en tant que codirecteur du département.

Martin Fueter représente la Suisse auprès de l'association européenne CFPE (Commercial Film Producers of Europe) jusqu'en 2005.

 

1998

Émissions pour le segment jeunesse de SF DRS et travaux préparatoires pour la série sentimentale Lüthi & Blanc.
La décision est prise de vendre le département Movies & Series. Peter-Christian Fueter, Peter Reichenbach et Edi Hubschmid, les responsables du département, le rachètent et créent la C-Films AG.
Condor Corporate couvre dorénavant des services allant du conseil stratégique à la production et la distribution par satellite, haut débit ou cassettes vidéo.
Productions d'OnAir Talk pour la télévision d'entreprise du groupe SAIR, mise en place et gestion du centre de médias dans le cadre du crash du vol SR 111 à Halifax. Poursuite du magazine pour le Zurich Financial Group. Création d'un programme interne avec Marcel Ospel pour UBS, d'un programme de gestion de modifications pour ABB, d'un programme de point d'information pour la Migrosbank et d'un portrait d'entreprise pour V-Zug AG. Création d'un projet de divertissement 3D mis en place dans les locaux de l'institut Paul Scherrer.

Amag AG reprend les locaux de l'hôtel Bellerive et du studio Bellerive. Début des travaux dans le complexe situé à Kreuzstrasse-Utoquai-Färberstrasse.

 

1999

Swiss Re, avec son réseau de 3 000 terminaux, ouvre un nouveau canal de distribution ayant des besoins en contenu importants, au département Corporate. En forte croissance, Condor Corporate se définit comme le lien entre contenu et technique. Félix Courvoisier rejoint le département en tant que producteur.
Kristian Widmer, recruté en 1994 par Peter-Christian Fueter pour le département Movies & Series où il a occupé différents postes, est nommé directeur de Condor Films par Tamedia.
Création du département Entertainment, spécialisé dans les films de commande haut de gamme pour les marques et les parcs à thèmes.
Hans-Ulrich Jordi quitte Condor Commercials pour une autre position au sein de l'expo.
Les nouvelles infrastructures techniques de Bellerive sont prêtes en milieu d'année. Condor dispose dorénavant d'une infrastructure numérique parfaite.

Histoire de la société: 2000-2010

2000

Vente des locaux de la Restelbergstrasse et transfert du siège de la société dans les locaux réaménagés du studio Bellerive de la Kreuzstrasse 2. Pour la première fois dans l'histoire de Condor, tous les départements sont réunis sur 2000 m2.

 

Mise en place d'un portail Intranet pour le groupe SAIR. Mise en place d'un réseau haut débit global chez Swiss Re.  Premières émissions en direct pour Zurich Financial Group.

2004

Condor Entertainment finalise Drei gegen Troja, un long métrage pour ZDF, et Building the Gherkin, un documentaire s'étalant sur plusieurs années, à Londres, pour Swiss Re (début du tournage : 2001).

2004-Building The Gherkin

Le département Entertainment se charge de la production du long métrage The Ring Thing, une parodie de Herr der Ringe en coopération avec Elevator Group. Le distributeur pour la Suisse est Buena Vista International (Switzerland) AG, pour l'Allemagne Senator Film AG.

 

Condor Corporate produit un film d'information pour Chocosuisse, un film de présentation pour Völkl, un film d'entreprise pour la Suva (la plus grande assurance-accidents obligatoire de Suisse), deux programmes de télévision commerciale pour Swiss Re, un DVD de prévention des accidents, Die 11, à la demande de la Suva et de la FIFA suisse et un CD-ROM pour la stratégie de communication interne de Roche Diagnostics. Le séminaire intensif sur les médias audiovisuels dans la communication d'entreprise est présenté deux fois avec succès.

 

Le studio Bellerive réalise la postproduction audio du téléfilm Hulk pour C-Films.

 

En 2004, le long métrage The Ring Thing est numéro deux dans les salles en Suisse, avec 70 000 spectateurs. Il est disponible à la vente en DVD en Suisse et en Allemagne, restant plusieurs semaines dans les classements.

2005

Le directeur Kristian Widmer et le nouveau venu Thomas Sterchi reprennent les actions de Tamedia AG, majoritaire à 70 %. C'est ainsi que se poursuit le changement de génération, au niveau des actionnaires cette fois-ci. La famille Fueter conserve ses actions et Martin Fueter reste au conseil d'administration.

Création du département Documentaries sous la direction de Patrick Müller. Il publie Replay, un documentaire sur Roger Federer, qui remporte un grand succès.

 

Le documentaire qui suit la construction du siège de Swiss Re sur plusieurs années (réalisation : Mirjam von Arx), produit par Kristian Widmer et Patrick Müller, se fait remarquer par les distributeurs de films au niveau international. Il est diffusé dans divers cinémas et festivals de film.

 

Condor Entertainment s'impose face à la concurrence internationale lors d'un appel d'offre de plusieurs semaines pour Volkswagen et IWC. Il enchaîne deux grosses productions en fin d'année :  Pilots, un film en 35 mm avec deux avions de combat Spitfire d'origine, un Ju-53 et un bombardier B-25 (qui a servi de plateforme de caméra volante). Ce film était commandé par le célèbre horloger IWC. Le jeune talent Tom Gerber se charge de la réalisation, avec John Malkovich dans le rôle principal et David B. Nowell (Mission Impossible III, Pirates of the Carribean) dans le rôle de Aerial DoP.
Azzurro, un film multi-écran réalisé pour Volkswagen, est tourné à Los Angeles, Zurich, Bombay, Beyrouth et Bangkok.

2005-IWC Imagefilm Pilots mit John Malkovich

Productions de Condor Corporate pour Swiss Re, Credit Suisse Group, Kuoni, Cablecom, Brauerei Eichhof et Geberit.
Condor Commercials réalise un campagne composé de six spots pour l'opérateur de télécommunications Orange et présente un bilan annuel très positif.

 

En automne, Kristian Widmer reprend la direction de Condor Commercials par intérim, Martin Fueter souhaitant diminuer sa charge de travail tout en prenant le temps de trouver un nouveau directeur pour Condor Commercials.

2006

La société de production suisse Faro TV rejoint le groupe en tant que filiale à 100 %. Faro TV, dont le siège est situé au Stade de Suisse à Berne, apporte 20 collaborateurs supplémentaires à la société.

 

Préparatifs de restructuration pour 2007 pour les départements suivants : Le département Entertainment (produits pour les marques et les parcs à thèmes) fusionne avec le département Corporate en fin d'année. Définition d'une stratégie et recrutement de personnel pour le nouveau département Fiction en cours de création (un retour au domaine des films et des téléfilms). Condor Corporate décide de se concentrer davantage sur sa croissance. Le studio Bellerive décide de se concentrer davantage sur ses compétences clés.

 

En janvier 2007, Philipp Petersson est nommé nouveau directeur de Condor Commercials suite à une formation d'un an dans les départements Entertainment et Commercials. Kristian Widmer se concentre sur la développement du nouveau département Fiction pour la phase de mise en place (Livia Anne Richard est chargée du développement). Ruedi Muntwyler, directeur de la technique audio et vidéo pendant de longues années, reprend la direction du studio Bellerive, une entreprise de services gérée depuis 2005 comme centre de profit.

 

Les départements Commercials et Studio Bellerive mettent en place un programme de stages, qui connaît un succès immédiat.

 

En plus de commandes pour SAT.1 Schweiz et pour StadeTV pour le Stade de Suisse, Faro TV produit pour la première fois pour la télévision suisse SF DRS. La série télévisée Tapetenwechsel est diffusée à partir de l'automne 2006 sur SF2 et rencontre un grand succès et un bon taux d'écoute.

La première internationale du film d'IWC, présenté à Genève en présence de Cate Blanchett et d'Orlando Bloom, est un succès. Le tournage d'Azzurro pour Volkswagen doit être modifié au jour le jour, en pleine production, en raison des risques liés au début de la guerre à Beyrouth et à un attentat à la bombe à Bombay. Malgré les événements, le film est remis à Volkswagen à la date prévue en automne.

 

La restructuration et le marché positif ont des conséquences : le département Commercials, composé de quatre collaborateurs fin 2005, passe à onze collaborateurs fin 2006.

2006-Condor Commercials
2007

Soixantième anniversaire de la société

Condor Films fête ses soixante ans au mois d'octobre, avec 500 invités, au restaurant zurichois Terrasse. Le point fort de cette soirée festive animée par Kurt Aeschbacher : le concert privé du musicien Jamie Cullum. Parmi les invités de Condor Films ce soir là : Michael Ballhaus, Nina Hoss, Stefanie Glaser et Anne-Marie Blanc.

Pour des raisons de gestion de risques, la direction de Condor Films décide de rassembler la section longs métrages et la section documentaires en une société juridiquement indépendante.

 

2008

Matthias Luchsinger est nommé P. D. G.  de Condor Films AG en mars 2008. Thomas Sterchi conserve son poste de président du conseil administratif et continue à diriger les opérations de Faro TV. Kristian Widmer devient délégué du conseil d'administration.

 

En automne 2008, à la demande expresse du conseil d'administration et des actionnaires minoritaires, Kristian Widmer reprend la direction de Condor Films AG et de Faro TV. Matthias Luchsinger quitte l'entreprise. Peu de temps après, Widmer reprend les actions Condor Films AG de T. Sterchi et devient ainsi actionnaire majoritaire de Condor Films AG.  En contrepartie, Sterchi rachète tous les projets de longs métrages et de documentaires en cours de Condor Films. La cinémathèque de la société et tous les longs métrages et documentaires produits avant 2006 restent la propriété de Condor Films. Cela permet à Condor Films de se concentrer entièrement sur les films de commande, au vu d'un environnement économique de plus en plus complexe.

 

À la fin de l'année, le siège de Faro TV déménage de Berne à Zurich. Faro TV peut profiter des nombreux effets de synergie en étant sous le même toit que Condor Films. L'année suivante, la direction décide de reconvertir le studio d'enregistrement du troisième étage de la Kreuzstrasse 2 en bureaux. Cela reflète la transition de la société d'une entreprise artisanale à une brain company.

2009

En début d'année, Kristian Widmer nomme au conseil d'administration Beatrice Tschanz, spécialiste de la communication, le banquier Rochus Appert et Peter-Christian Fueter, fils du fondateur et représentant de la famille Fueter et des actionnaires minoritaires.
Dominik Stibal passe de rôle de producteur à celui de directeur de Condor Corporate. Il est nommé à la direction de Condor Films AG.

 

Le studio Bellerive ne sera utilisé dans sa forme actuelle que jusqu'à la livraison des nouveaux bureaux. Ensuite, des activités axées sur les processus et l'externalisation permettront de réduire fortement les frais techniques et d'augmenter ainsi la souplesse de l'entreprise. La direction de l'infrastructure technique est fusionnée avec l'ITC. Dans le même esprit, afin d'augmenter la souplesse et la rapidité du traitement des commandes, un nouveau serveur vidéo sera relié au réseau de la société et de nouvelles places de montages seront créées. Les travaux de réaménagement du studio débutent en été, après autorisation de la Conférence suisse des conservatrices et conservateurs des monuments, après des mois de planification. L'ancien studio d'enregistrement (avec l'atelier bois et l'atelier métal) est mis à la retraite au cours d'une fête estivale et d'un dernier concert, en présence de plusieurs centaines d'invités.

 

Les deux producteurs Michael Gloor et Florian Studer reprennent début juillet la direction du département Commercials par intérim. Après un deuxième trimestre plutôt calme, la fin de l'été est marquée par une multitude de commandes, réalisées avec beaucoup de cœur et d'enthousiasme (ainsi que des nuits blanches et des fins de semaines au studio).

 

Martin A. Fueter, fils du fondateur de l'entreprise et pionnier du film publicitaire, prend sa retraite en novembre, après plus de 40 ans de bons et loyaux services. Son départ est fêté en grande pompe au théâtre Rigiblik.

 

Début décembre, l'équipe de Condor Corporate se rend à Paris pour le tournage d'un film haut de gamme avec Jean Reno.

2010

Condor Corporate devient Condor BB/A. L'abréviation BB/A signifie Bewegtbild-Agentur, pour « agence d'images animées ». Ce nom illustre d'une part la volonté de Condor Corporate de s'affirmer comme prestataire de solutions de communication sur le marché des films de commande et d'autre part, il exprime le fait que le département (tout comme Faro TV) accompagne la chaîne de valeur du début jusqu'à la fin, de la création des images animées jusqu'à leur distribution, alors que le département Condor Commercials se concentre sur des services de production.

2010-Condor BB/A

Un nouveau chargé des ventes rejoint le secteur Commercials. Ce nouveau poste a été créé pour soutenir le producteur du département dans les contacts avec les agences et lors des appels d'offres.

 

Les bons résultats du secteur Graphic Design/Animation mènent à la création de postes supplémentaires. La conception écran de la nouvelle émission sur les animaux, Tierische Freunde, diffusée sur SF1 au second trimestre (sur une commande de SF), a pour la première fois été entièrement conçue, animée et réalisée en interne, avec succès.

 

Au début du troisième trimestre, Condor Films et Faro TV s'installent dans le bâtiment entièrement réaménagé de l'ancien studio Bellerive, qui comporte une nouvelle galerie, de nouvelles salles techniques, de nouveaux bureaux, des salles de réunions et une salle de visionnement multifonctionnelle (cinéma maison). Les nouveaux locaux sont inaugurés par une journée portes ouvertes. Le déménagement se passe sans accroc. Les projets en cours et la postproduction se déroulent sans incident technique.

2010-Komplett umgebautes ehemaliges Studio Bellerive

Faro TV développe et produit une nouvelle émission sur les animaux pour la télévision suisse SF. L'émission est diffusée dès fin août, tous les dimanches soir sur SF1. À la fin de l'année, elle atteint 275 000 téléspectateurs par diffusion et une part de marché moyenne de 18 %.

 

À l'Edi 2010 (prix suisse récompensant les spots publicitaires et les films de commande), Condor remporte quatre récompenses en novembre, comme l'année précédente. Condor maintient ainsi son statut et sa réputation de grande maison de production de films de commande suisse.

Le film The Spirit of Navigation, produit par Condor BB/A pour IWC Schaffhausen avec Jean Reno dans le rôle principal, reçoit la médaille d'or au World Luxury Award à Monaco.

Le World Luxury Award est la plus grande compétition mondiale pour la publicité créative et la communication dans le segment des produits de luxe. Le film de commande Ode an die Haut, également produit par Condor BB/A pour le groupe cosmétique Louis Widmer reçoit un prix de finaliste dans le cadre de la compétition.